Denis Diderot – Le Neveu de Rameau

Qu’il fasse beau, qu’il fasse laid, c’est mon habitude d’aller sur les cinq heures du soir me promener au Palais-Royal. C’est moi qu’on voit, toujours seul, rêvant sur le banc d’Argenson. Je m’entretiens avec moi-même de politique, d’amour, de goût ou de philosophie. J’abandonne mon esprit à tout son libertinage. Je le laisse maître de […]

Denis Diderot – Jacques le fataliste et son maitre

Comme le Neveu de Rameau, Jacques le Fataliste fut connu en Allemagne avant de l’être en France. Schiller en avait traduit, en 1785, l’épisode de Mme de La Pommeraye, sous ce titre : Vengeance de femme, pour le journal Thalie . Il en tenait la copie de M. de Dalberg. Il parut, en 1792, une […]

Denis Diderot – Ceci nest pas un conte

Lorsqu’on fait un conte, c’est à quelqu’un qui l’écoute ; et pour peu que le conte dure, il est rare que le conteur ne soit pas interrompu quelquefois par son auditeur. Voilà pourquoi j’ai introduit dans le récit qu’on va lire, et qui n’est pas un conte, ou qui est un mauvais conte, si vous […]

Dante Alighieri – La divine comedie – Tome 3 – Le Paradis

La gloire de Celui qui met le monde en branle remplit tout l’univers, mais son éclat est tel qu’il resplendit plus fort ou moins, selon les lieu [1] . Je montai jusqu’au ciel qui prend de sa splendeur la plus grande partie, et j’ai connu des choses qu’on ne peut ni sait dire en rentrant […]

Dante Alighieri – La divine comedie – Tome 2 – Le Purgatoire

L’esquif de mon génie à présent tend la voile et s’apprête à courir sur des ondes plus belles, laissant derrière lui cette mer trop cruelle. Je suis prêt à chanter le royaume second, où l’esprit des humains vient se purifier et se rend digne ainsi de monter jusqu’au Ciel. Faites ressusciter ici, célestes Muses, puisque […]

Dante Alighieri – La divine comedie – Tome 1 – LEnfer

Quand j’étais au milieu du cours de notre vie [1] , je me vis entouré d’une sombre forêt [2] , après avoir perdu le chemin le plus droit. Ah ! qu’elle est difficile à peindre avec des mots, cette forêt sauvage, impénétrable et drue dont le seul souvenir renouvelle ma peur ! À peine si […]

Daniel Lesueur – Le droit a la force

Le petit train local quitta son unique voie, s’engagea sur l’éventail dessiné par les lignes de fer, devant la station, où il stoppa. La fraîcheur du soir et la solitude des bois enveloppaient l’humble gare. Rien ne s’y agitait, sinon les manœuvres falotes des employés. Quelqu’un courut, une chaîne d’aiguillage grinça, un coup de sifflet […]

Daniel Lesueur – Lamant de Genevieve

Il y avait bien trois minutes que M. le maire avait achevé son discours, que, tout rouge dans son étroit faux-col, tout ému de sa propre éloquence, il s’était lentement rassis, et cependant les petites mains des écoliers applaudissaient encore. Le bruit joyeux, que les habiles rendaient plus sonore en creusant légèrement leurs paumes, éclatait […]

Daniel Lesueur – Justice de femme

Voici du papier, de l’encre… un porte-plume… Qu’est-ce qu’il vous faudrait bien encore ?… Est-ce tout ?… Aurez- vous assez chaud ici ?… Le valet de chambre veillera au feu. Mais, s’il ne venait pas à temps, sonnez, n’est-ce pas ? Puis, avec un mouvement vers la cheminée, un air de jolie sollicitude pour son […]

Daniel Lesueur – Amour daujourdhui

Elle suivait le quai d’Orsay, de son pas court, vif, décidé, son joli teint frais animé par l’air sec et piquant d’un après-midi de décembre, ses beaux yeux bleus curieusement et joyeusement ouverts, sa toque de loutre coquettement posée sur ses frisons d’un brun doré, lorsque tout à coup un grand tressaillement la secoua, ses […]

Daniel Defoe – Robinson Crusoe – Tome II

Quand j’arrivai en Angleterre, j’étais parfaitement étranger à tout le monde, comme si je n’y eusse jamais été connu. Ma bienfaitrice, ma fidèle intendante à qui j’avais laissé en dépôt mon argent, vivait encore, mais elle avait essuyé de grandes infortunes dans le monde ; et, devenue veuve pour la seconde fois, elle vivait chétivement. […]

Daniel Defoe – Robinson Crusoe – Tome I

En 1632, je naquis à York, d’une bonne famille, mais qui n’était point de ce pays. Mon père, originaire de Brême, établi premièrement à Hull, après avoir acquis de l’aisance et s’être retiré du commerce, était venu résider à York, où il s’était allié, par ma mère, à la famille Robinson, une des meilleures de […]

Daniel Defoe – Moll Flanders

Mon véritable nom est si bien connu dans les archives ou registres des prisons de Newgate et de Old Bailey et certaines choses de telle importance en dépendent encore, qui sont relatives à ma conduite particulière, qu’il ne faut pas attendre que je fasse mention ici de mon nom ou de l’origine de ma famille […]

Daniel Defoe – Lady Roxana

L’histoire de cette belle dame porte avec elle son propre témoignage. Si elle n’est pas aussi belle que la dame même est représentée l’être, si elle n’est pas aussi divertissante que le lecteur le peut désirer, ni beaucoup plus qu’il ne peut raisonnablement s’y attendre, et si toutes les parties les plus divertissantes n’en sont […]

Cyriel Buysse – Cetait ainsi…

L’huilerie et la minoterie de M. de Beule formaient un groupe de vieux bâtiments, à côté d’un beau grand jardin. Un rentier du village y demeurait jadis. La maison d’habitation était en bordure de la rue ; et les bâtisses, qui plus tard allaient devenir une fabrique, étaient alors une sorte d’asile abritant des vieillards […]

Telecharger Livre Gratuit ● PDF © 2021